Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bienvenue

  • : Coups de gueule !
  • Coups de gueule !
  • : Mes coups de gueule sur l'actualité la politique et les faits de société ! Mon opinion et mes points de vue sur les sujets d'actualités ! Mais aussi divers textes pour vous et me divertir !
  • Contact

Recherche

18 mai 2017 4 18 /05 /mai /2017 09:28

La droite est morte ? Vive la droite !

Pour ma part, j'attends une recomposition d'une droite FORTE, mais ou sont passés les co-fondateurs de cette droite FORTE ?

Il reste Guillaume PELTIER, homme compétent que je connais bien, élu local, chef d'entreprise ! Guillaume, il faut reprendre le combat !

Quand à Gérald DARMANIN, Bruno LEMAIRE, etc. passés à l'ennemi, jamais plus je ne veux en entendre parler !

Alors, Guillaume PELTIER, Henri GUAINO, Nadine MORANO etc. Vous vous réclamez de DROITE voire GAULLISTES ?

Rassemblez-vous et nous vous suivrons dans le combat du redressement de la France, mais aussi nous combattrons avec vous la Gauche de Macron habillée de l'image de l'unité nationale pour cacher son image de SOCIALISTE !

Refusons le système MACRON, vous, CITOYENS DE TOUTES LES DROITES ? Pour une fois, unissez vous pour mettre fin AU SYSTEME VOULU PAR HOLLANDE ET MIS EN MUSIQUE PAR MACRON pour finir de couler la FRANCE !

Pour moi la Cohabitation C'est non !

Le 18 mai 2017

Source : Observatoire du mensonge

Partager cet article

Repost 0
falempin Falempin - dans Politique
commenter cet article
20 mars 2017 1 20 /03 /mars /2017 17:24

LES PARRAINAGES VALIDÉS PAR CANDIDAT

ATTENTION: le total des parrainages affiché ne préjuge pas de la validité de la candidature. Seule la décision finale du Conseil constitutionnel fait foi. En effet, une candidature est retenue si:

1 – pas plus d’un dixième des 500 parrainages nécessaires, c’est-à-dire 50 au maximum, émanent d’un même département ou collectivité d’outre-mer ;

2 – ces parrainages sont signés par des élus d’au moins 30 départements ou collectivités d’outre-mer.

En savoir plus sur les modalités de candidature

Tous les parrainages validés

Les parrainages comptabilisés dans le tableau ci-dessous sont ceux dont la validité a été vérifiée. Le décalage provisoire qui peut être observé entre les parrainages parvenus au Conseil par voie postale et ceux publiés sur le site internet s’explique par les délais nécessaires à l’instruction et à la vérification de la validité des parrainages. Tous les parrainages enregistrés au Conseil constitutionnel sont traités en continu, dans les meilleurs délais.

DONNÉES ET GRAPHIQUES

Parrainages par mandat

Parrainages par date de publication

Parrainages par département

Le 20 mars 2017

Partager cet article

Repost 0
falempin Falempin - dans Politique
commenter cet article
19 mars 2017 7 19 /03 /mars /2017 15:52

Mélenchon, dernier vestige d’Octobre Rouge !

Il ne faut pas louper ça, l'avenir des Français est plus que condamné avec Mélenchon ce malade bolchévique, car il est pire que Chavez !!!

Bien loin de la tradition révolutionnaire française, Mélenchon porte un programme chaviste voire tout bonnement soviétique.

Par Eric Verhaeghe.

Source : Mélenchon, dernier vestige d’Octobre Rouge | Contrepoints

Partager cet article

Repost 0
falempin Falempin - dans Politique
commenter cet article
3 janvier 2017 2 03 /01 /janvier /2017 19:01

Franchement, Le Roux Sinistre de l'intérieur ? Ça ne rassure pas du tout ! Il n'a jamais rien fait à part ses petites phrases ! Ça fait juste peur !

Comme son ami Cambadélis, passés tous deux à la MNEF, Le Roux a aussi menti sur ses diplômes ...

Normal me direz-vous, il a hérité du gène Socialiste, le mensonge qui est en fait devenu une normalité en Socialie !

Mais, Atlantico et "Marianne" ont remarqué que le nouveau Sinistre de l'Intérieur se vantait d'avoir fait HEC et l'Essec. Evidement, l'entourage du ministre parle d'une erreur.

Pendant quelques jours sur le site du ministère, l'ancien patron des députés socialistes était présenté comme ancien élève de HEC et de l'Essec. Sauf que d'après Atlantico et "Marianne", il n'a jamais été diplômé de ces deux écoles prestigieuses.

Huit années qui ont vu un CV de Bruno Le Roux afficher les deux références Diplôme HEC, diplômé de l'ESSEC, accompagnant en mentions, une maîtrise en sciences économiques et diplômé 3ème cycle en Stratégie (université Paris X Nanterre... Mentions HEC et ESSEC, retirées du CV dès le 14 décembre... "C'était une erreur"... Ben voyons !

L'information ayant fuité, la mention de ces diplômes a disparu du site du ministère. La page personnelle biographique de Bruno Le Roux sur le site du groupe socialiste à l'Assemblée est inaccessible.

Copinage et mensonges : la normalité socialiste !

Encore un qui a été choisi non pour sa compétence mais pour sa loyauté à Hollande déchu. . Encore des magouilles politiciennes... De la gauche caviar.

La lecture du bouquin de Davet-Lhomme est parfaitement éclairante sur la façon dont Hollande a choisi tous ses ministres. Ses propres confidences montrent ouvertement que toutes les nominations n'ont résulté que de très médiocres combinaisons politiciennes avec les courants du PS, les écolos, les gauchos, les radicaux, etc. Ou de copinages très personnels.

En 700 pages de confidences, Hollande ne parle qu'une seule fois de la compétence d'un de ses ministres : il s'agissait de Macron, "il connaît bien le monde de l'entreprise" se réjouit et s'auto satisfait Hollande, montrant involontairement mais sans aucune honte que tous les autres ne connaissaient rien aux domaines où ils étaient nommés.

Depuis le début de la Ve République, dans le droit fil de leurs expériences profitables des deux présidences précédentes, les socialistes n'ont vécu et prospéré que de combines d'appareil, de calculs politiciens indignes, d'alliances et dés-alliances, de courants servant de simples ambitions personnelles et de motions de synthèse du vide abyssal de leurs "convictions". Hollande n'a jamais eu de compétence plus élevée et plus noble que ces manipulations mafieuses.

Dans ce marécage socialiste nauséabond, le mensonge n'est donc pas une faute, c'est tout au contraire une normalité, un mode d'action, une technique de nage.

Mais il est vrai que là où des jeunes de droite arrivent à valider de vrais diplômes tout en travaillant, les jeunes de la gauche bobo ne parviennent qu'a spolier leurs condisciples dans les mutuelles qu'ils noyautent et ne peuvent étudier en même temps !

C'est pourquoi leurs résultats sont aussi brillants lorsque par malheur, une majorité (même petite !) de gogos leur confie le pouvoir !

Alors, se demander aujourd'hui si le nouveau Sinistre de l'intérieur Le Roux a menti sur son CV depuis des années devient presqu'absurde car parfaitement acceptable pour un socialiste.

Mais, bien sûr, vous et moi savons qu'un politique, élu local, régional et/ou national, contrôle son CV à la virgule près !

Le 03 janvier 2017

Partager cet article

Repost 0
falempin Falempin - dans Politique
commenter cet article
3 janvier 2017 2 03 /01 /janvier /2017 18:20

Nouvel an : les chiffres trompeurs de Bruno Le Roux (Le roi de la langue de bois ; coiffé parfois au poteau par Najat Valaud Belkacem qui est une sacrée championne également en la matière) sur les voitures brûlées

Le ministre de l'Intérieur a préféré communiquer sur certains chiffres, minimisant ainsi le nombre de véhicules incendiés dans la nuit de la Saint-Sylvestre.

Premier bilan officiel et premier gadin pour le ministre de l'Intérieur Le Roux. Rien à voir avec le verglas, mais plutôt avec le nombre de véhicules brûlés pendant la nuit de la Saint-Sylvestre. À l'en croire, le réveillon du 31 décembre 2016 s'est déroulé « sans problème majeur ». Mieux encore, « le phénomène des voitures incendiées est contenu », a-t-il indiqué dans une démonstration trompeuse démontée par Le Monde.

« Cette année encore, le bilan des véhicules brûlés montre qu'aussi intolérable soit-il, le phénomène est contenu par rapport à 2016, avec 650 mises à feu directes, là où elles étaient à 602 l'an passé. » Contrairement à ses prédécesseurs Bernard Cazeneuve et Manuel Valls qui prenaient en compte l'ensemble des voitures brûlées, Bruno Le Roux ne s'intéresse, lui, qu'aux « mises à feu directes » pour expliquer une baisse qui n'existe pas. Comme l'expliquent Les Décodeurs, si on ne s'intéresse qu'à ce chiffre brandi par Bruno Le Roux, on note une hausse de 8 % par rapport au réveillon du 31 décembre 2015. Difficile donc de parler de « un phénomène contenu ».

En réalité, ce sont 954 véhicules incendiés le 31 décembre 2016

Pis, les chiffres publiés par Bruno Le Roux prouvent eux-mêmes la tromperie. « Sur les cinq dernières années, le nombre total de véhicules brûlés – directement ou indirectement – a diminué de 20 %. » Sans donner de chiffre d'ensemble, il se contente d'évoquer un pourcentage. Or, 804 voitures avaient été carbonisées en 2016, 940 en 2015, 1 067 en 2014 et 1 193 en 2013. En appliquant cette baisse de 20 % indiquée par le ministre à ce dernier chiffre, on peut affirmer que 954 véhicules ont été détruits par les flammes ce 31 décembre 2016. Bien loin des 650 « mises à feu directes » indiquées dans le communiqué.

Source : lepoint.fr

Tous les chiffres communiqués par les socialistes au pouvoir sont des chiffres tronqués, édulcorés et manipulés.

Que ce soit sur la croissance, sur le chômage, sur la délinquance, sur les agressions, sur la désindustrialisation, sur le pouvoir d'achat des français, sur les impôts, etc. Tous les chiffres donnés sont d'abord tronqués par des bases sélectives.

Ainsi si le chômage baisse, c'est par transfert des chômeurs de catégorie A vers la catégorie D, avec comme variable d'ajustement les radiations administratives.

La croissance qui est en berne, est calculée avec une marge d'erreur possible de 0. 1 à 0. 4 %.

Les vols sont en augmentation de plus de 19 % par rapport à l'année dernière, les meurtres à Marseille battent tous les records, les agressions augmentent, mais les socialistes mentent pour encore et toujours tromper les français.

Il n'est pas un domaine où la situation ne s'est aggravée, mais tout va bien pour nos socialistes au pouvoir.
Jamais la France n'a été gouvernée par de pareils médiocres. Les socialistes se conduisent comme le font les pouvoirs totalitaires. Ils mentent sur tout en jurant leurs grands dieux maléfiques de gauche, que tout s'améliore. Et on peut comprendre que pour les socialistes tout s'améliore puisqu'ils conduisent les français dans l'enfer socialiste.

La France est violée, les français sont sacrifiés, les valeurs morales sont bafouées, l'avenir est amputé, par un pouvoir socialiste dont le seul vrai talent est celui d'être le plus lamentable pouvoir européen.

On a eu droit sur toutes les télés au satisfecit du godillot en chef du Groupe PS à l'Assemblée Monsieur Le Roux devenu Sinistre de l'intérieur pour sa fidélité à Hollande et non pour ses compétences avec ses faux diplômes !

Maintenant que les chiffres qui sont avancés (corrigés des variations post réveillon ?) ne sont plus aussi flatteurs, les media vont ils rectifier avec le même enthousiasme ? Que nenni, ça pourrait fâcher en haut lieu...

De toutes les façons, la présentation flatteuse de chiffres bidons est une marque de fabrique Hollandiste, voir le discours du Nouvel An de l'imitation de Président Hollande (les sondages le prouvent qui montent en flèche en sa faveur) !

Hum vous avez dit sondages ? Il y a encore des abrutis pour répondre aux sondages ? Pfffff

Voila la maitrise sécuritaire du promu à l'intérieur pour 4 mois... Et il continue de pérorer "tel le coq sur un tas de fumier", devant micros et caméras !

Ces bons socialistes auront au moins durant 5 ans, réussi à décliner correctement, le verbe mentir au présent !

Devinette : Pourquoi les français ont t-ils choisi le coq comme emblème ?

Réponse : c'est le seul animal capable de chanter les 2 pieds dans la merde !

Bonne année quand même ...

Henri SENE - @falempin1

Le 3 janvier 2017

Partager cet article

Repost 0
falempin Falempin - dans Politique
commenter cet article
3 décembre 2016 6 03 /12 /décembre /2016 16:22

Ils ont cassé leur jouet !

Pendant 10 ans, l'Entullé de Tulles, Hollande, alors patron du PS, leur avait offert une cible de choix Nicolas Sarkozy, sous promesses d'avantages fiscaux, et autres subventions en plus bien sur d'une, que dis-je, de ses deux oreilles attentives en cas de victoire en 2012.

Oui, ILS ont cassé leur jouet, a trop bien vouloir servir leur "maitre", ils ont cassé Nicolas Sarkozy, leur unique occupation journalière.

Devant le désastre qu’il a semé, pendant maintenant 5 ans, Hollande abandonne en rase campagne au vu de l’immense rejet du peuple français. Donc il ne se représente pas. Dont acte, mais Quid de l’état de la France en mai 2017, sachant que d’ici là il va tout casser, tout cacher et tout bloquer pour se mettre à l’abri de tous procès qui pourraient surgir après la fin de son mandat.

Mais en attendant, que vont devenir les Bien-pensants ? Que vont devenir les Frontistes haineux ? Que vont devenir tous leurs électeurs assoiffés du sang de la "bête Sarkozy" ?

Que vont écrire nos "si chers" journalistes gauchistes, nos "si chers" médias du Net ? Nos "si chers" médias télévisuels ?

J'imagine ces chers Edwy Plénel, Gérard Davet, Fabrice Lhomme, JJ Bourdin, JM Apathie, Gilles Bouleau et ces centaines d'autres sur tous les supports en perte d'audience, de lecteurs, bref d'audimat ... Ils doivent mourir d'ennuis non ?

Et tous ces "pseudos intellectuels" et "pseudos artistes" qui n'en ont que le nom dans leur ignorance crasse et leur QI de limace desséchée au soleil ?

Car enfin, ils ont tellement cassé leur jouet offert par Hollande et sa tribu de décérébrés lobotomisés pendant 10 ans qu'ils ont fini par le mettre hors de leur portée maléfique.

Combien de journaux pourtant très chèrement subventionnés (près d'1 milliard d'euros tous titres confondus), vont être obligés de se séparer de pisse copies, de journalistes voir carrément fermer des titres ?

Ils n'ont plus leur cible préférée, Nicolas Sarkozy, qui a été mis en retrait de notre paysage politique par leur guerre sans merci, avec des armes lourdes (médiatiques) et des munitions létales, (mensonges, diffamation, faux et usage de faux documents, inventions fausses si grosses – que plus c'est gros plus ça passe – etc.).

Diffamer, encore et toujours, il en reste toujours quelque chose, d'ailleurs, quand on veut tuer son chien, on dit qu'il a la rage non ?

C'est vrai, ils ont eu Nicolas Sarkozy à l'usure, en instillant leurs mensonges, mais surtout leur haine dans la tête des français qui ont une culture politique égale à zéro, et comme ils ont perdu toute capacité de raisonner par eux même, ils sont en France 51%, le travail de sape gauchiste a doucement mais efficacement fait son œuvre.

Bizarrement, aujourd'hui les mêmes ne veulent ni de la gauche, ni du Front National en 2017, malgré une droite en lambeaux malgré les résultats de la primaire "ouverte" de la droite et du centre pourtant une grande réussite électorale de par son nombre élevé de votants !

J'ai vu passer des infos disant d'ailleurs que près de 50 000 militants avaient quitté le parti "Les Républicains", mais que le parti socialiste ne comptait plus que 52 000 militants à jour de cotisation.

Combien de milliers de militants et sympathisants Sarkozystes sont aujourd'hui désemparés de voir mis hors du débat et hors de combat Nicolas Sarkozy qui, lui seul, peut encore sauver la France qui risque de se trouver mise à feu et à sang dans peu de temps ?

Oui, Hollande, son Cabinet Noir et ses suppôts de Satan que sont tous les gauchistes de France et de Navarre, ont gagné la 1ère bataille mais ils sont loin d'avoir gagné la guerre !

Le peuple de France, LE VRAI, ne va pas se laisser égorger sans réagir !

En attendant, c'est parti, c'est haro sur F. Fillon, maintenant c'est la chasse à la "casserole" contre lui, les fins limiers ont lâché leurs chiens renifleurs, toutes les poubelles de France vont être fouillées, chaque ordure disséquée pour trouver une batterie d'ustensiles à lui accrocher aux basques !

Ma seule consolation dans tous ça ? Ils vont lâcher un peu Nicolas Sarkozy, je lui souhaite de se reposer, de vivre enfin sereinement avec sa famille.

Qu'il n'oublie pas cependant, que si le pire advenait en France, nous serons des millions a aller le chercher.

Henri SENE

Le 03 décembre 2016

Partager cet article

Repost 0
falempin Falempin - dans Politique
commenter cet article
23 novembre 2016 3 23 /11 /novembre /2016 15:29

ASSEZ !

Maintenant, ce sont les militants des Républicains qui se déchirent au lendemain d'une primaire à très grand succès, puisque ouverte à tous, sous prétexte que 23% des votants étaient des Gauchistes et 25% venant du Modem de l'UDI et quelques miettes venant du FN soutenant Alain Juppé sachant que seulement 31% des électeurs Les Républicains ont voté pour lui.

Donc, Fillon a raflé la mise au 1er tour avec Juppé en second. Alors que faire après avoir ravalé ma colère, ma haine à l'encontre de tous ceux qui ont permis cette situation ?

Voter contre Juppé et Bayrou donc voter pour Fillon le dimanche 27 novembre 2016 afin de faire taire cette mafia de journalistes et de paltoquets médiatiques qui, eux, entendent encore nous dicter pour qui aller voter, mais pas que ...

Après une large réflexion, une vraie torture mentale et morale, c'est notre choix à ma famille et mes amis proches ! Pourquoi ?

D'abord, sachons les uns et les autres avoir pour tous les militants Sarkozystes – dont nous sommes -de la compassion, sachons partager nos déceptions réciproques, nos joies et nos chagrins, déchirer une carte des Républicains a été un geste de dépit et de désespoir qui, finalement, ne profitera à personne.

Faire un geste inconsidéré de destruction d'une carte des Républicains, dans ces temps difficiles n'a pas été à la hauteur de tous ceux qui militèrent pour sa reconstruction, et en particulier Nicolas Sarkozy...

Oui, nous avons fait cela, à regret, mais cela n'empêche pas la résolution de nos actes futurs tout en restant des Sarkozystes convaincus, au contraire, et c'est la raison de ce billet d'aujourd'hui.

Ne plus être militants aujourd'hui nous permet de voir les choses autrement.

A qui profite le crime de cette primaire ouverte de la Droite et du Centre (que nous, nous refusions, sentant le piège) voulue par le triumvirat Fillon/Juppé/Raffarin alors que Copé était le patron de l'UMP ? Il est quand même bon de le rappeler non ?

Nicolas Sarkozy élu à la tête du parti en 2014 avec une très large majorité incontestable, il a remis le parti sur les rails, le nombre de militants à jour de cotisation a explosé avec près de 250 000 membres fondateurs.

Un noyau dur, compétent, fidèle, s'est tissé autour de Nicolas Sarkozy fort de son grand succès à l'élection de la Présidence du parti, et les militants, dans leurs très grande majorité l'ont suivi et encouragé !

Depuis l'élection de Nicolas Sarkozy la Droite a gagné toutes les élections, et l'immense majorité des partielles (rappel) !

Cependant, le triumvirat, ainsi que les NKM, Lemaire et d'autres - Copé ayant été contraint à la démission par les précédents - ont été remplacés aux postes de direction des Républicains par Nicolas Sarkozy ce qui, à mes yeux, a été le début des actes de trahison des uns et des autres, installant la rancœur puis la haine (je pèse mes mots) à l'encontre de notre Président.

La haine envers lui, insidieusement diffusée par la gauche, les médias et le FN depuis 10 ans (on le savait), s'est répandue jour après jour partout, mais depuis l'annonce de sa candidature et les 6 autres candidatures officielles, cela s'est accentué.

Les attaques immondes que lui firent subir les siens pendant les 3 débats nous scandalisèrent.

Depuis des mois déjà, le candidat Juppé, déjà élu Roi par les journalistes et les médias a commencé à distiller son venin malgré les nombreuses casseroles qu'il traine derrière lui, réelles celles là, mais jamais la gauche et les médias n'en ont fait acte !

Le candidat Copé a, quand à lui, sorti la grosse artillerie contre Nicolas Sarkozy avec une rare violence, cela lui a rapporté 0.3% l'effaçant de fait du paysage politique, mais se ralliant à Juppé pour le second tour.

Idem pour la candidate NKM et le candidat du "Renouveau" Lemaire rentré lui aussi à l'écurie !

J'ai même entendu Apolline de Malherbe dire: Normal que Sarkozy fut sévèrement battu c'est un excité, un agité, un personnage vulgaire et grossier qui ne fit que diviser les gens... Aujourd'hui c'est très bien qu'il fut éliminé de cette primaire ce perpétuel agité…

Alors OUI, il faut absolument que la droite gagne en 2017, et le plus près des idées de Nicolas Sarkozy, c'est lui, Fillon, même s'il doit encore travailler pour mériter de gagner en 2017, et ce n'est pas acquis !

La France est à l'agonie, avec Juppé, c'est 5 ans de socialisme assuré et l'instauration à court terme de la sharia comme c'est déjà le cas dans certains quartiers de grandes villes. Si Juppé est au second tour c'est aussi grâce aux votes de la gauche et des musulmans, la meilleure preuve dans le 93 (Seine St Denis) !

Juppé c'est l'expansion de l'islamisme en France avec les bons conseils d'Oubrou le "frère musulman" décoré de la Légion d'honneur par ses soins !

Juppé c'est aussi le maintien du système voire l'augmentation de l'assistanat, son programme économique est un verre d'eau tiède sans gout et sans saveur !

Juppé, c'est le gars qui se couche devant les syndicats qui descendent dans la rue, qui abandonne des réformes au moindre signe d'une mauvaise presse !

Juppé ? C'est le "Moi JE ..." de Centre Gauche allié franchement avec Bayrou le traitre qui a fait entrer les socialistes au pouvoir, c'est l'allié caché de la gauche dite "modérée" (sic). Décrire tout ce qui me sort par les yeux me demande trop d'effort tant il y a matière à disséquer sur lui et son programme

Voilà, en partie, pourquoi nous nous résignons à voter Fillon !

Son programme est résolument libéral, de Droite Forte et quoiqu'on en dise pour l'instant, le plus apte a changer les choses, même si les forces coalisées contre Nicolas Sarkozy se retournent depuis le 20 novembre au soir contre lui !

Par contre les pseudos commentateurs gauchistes, essaient en vain de remettre Juppé en selle trouvant à Fillon tous les défauts de la terre en parlant de son programme, départ à la retraite à 65 ans etc. du Sarko-bashing devrions-nous en accepter désormais le Fillon-Bashing ? Réponse NON !

Alors, sans état d'âme, soutenons François Fillon pour enfin éjecter la gauche du pouvoir !

Pour l'instant nous n'avons pas d'autre postulant déclaré à la présidentielle, si cela advient, nous aurons le temps de voir les choses autrement !

De cette épreuve, nous n'en sortirons tous ensemble que plus grand et plus fort, sans Nicolas Sarkozy, cette primaire de la droite et du centre n'aurait absolument pas pu se tenir, en 2014, le parti n'était alors qu'un champ de ruines et un grand nombre de militants partis au FN.

Rendons hommage à la grandeur de Nicolas Sarkozy, l'histoire et les faits lui rendront son honneur bafoué par les médias, la presse, des juges rouges et l'histoire l'œuvre qu'il a accompli pendant 5 ans !

Sachez que le peuple de France n'est pas dupe, il fera de Nicolas Sarkozy avant fin 2017, son homme politique préféré...

Merci de me lire, soyez indulgents pour ceux s'estimant les vainqueurs Fillonistes, soyez aussi indulgents sur la tristesse de ceux qui cette nuit perdirent leur homme politique préféré.

Nicolas Sarkozy veillera encore pour longtemps sur notre nation car il a la France dans toutes les fibres de son corps.

Merci pour tous les instants de joie et de bonheur que cet homme a su en temps et heure redonner aux militants de l'UMP d'abord, aux Républicains ensuite et à tant d'autres hommes ou femmes qui lui vouèrent une profonde admiration. Respect à Monsieur le Président Nicolas Sarkozy.

Voilà, je suis maladroit dans l'expression, désordonné dans la mise en place de mes pensées, mais le cœur parle, pour moi c'est le plus important.

Henri SENE

Le 23 novembre 2016

Partager cet article

Repost 0
falempin Falempin - dans Politique
commenter cet article
17 octobre 2016 1 17 /10 /octobre /2016 18:32

Présidentielle 2017: les primaires bouleversent la vie politique française !

 

Du jamais vu sous la Ve République. Mais si elles sont censées renouveler le débat démocratique, les primaires renforcent la guerre des chefs au risque de lasser un peu plus les électeurs.

 

Signe d'un bouleversement des pratiques politiques, pas moins d'un ancien chef de l'État, Nicolas Sarkozy, et de deux ex-Premiers ministres, François Fillon et Alain Juppé, sont en lice à droite.

Les autres, (sauf Jean-Frédéric Poisson), ont été Ministres de Nicolas Sarkozy, AUCUN n'a démissionné durant son quinquennat ! AUCUN !

Aujourd'hui, ils veulent tous la peau de celui qui les a fait ce qu'ils sont devenus !

L'UMP a explosée en 2014 avec comme patron Coppé, il a du démissionné, Nicolas Sarkozy s'est alors jeté dans ce bourbier pour essayer de sauver les meubles.

La droite française n'a pas l'habitude du débat d'idées et ce qui doit être a priori un grand débat démocratique se transforme en un combat d'image, sur des provocations, des attaques sous la ceinture..., pour moi, qui était contre cette primaire (ouverte de surcroit, merci au triumvirat d'imbéciles, Raffarin, Juppé et Fillon sauf erreur), c'est une désillusion totale et une certitude que cette droite, la plus bête du monde, est bien la machine à perdre, à moins que .....

La démonstration de la primaire à gauche, qui a apporté au château le Crétinus de Corrèze, le ravi de la crèche Hollande, était pourtant l'exemple même de ce qu'il ne fallait pas faire !

Je considère aussi que la primaire prive les électeurs de leur libre arbitre. C'est le retour du pouvoir aux partis politiques, à la nuance près que les médias, plus puissants que sous la 4ème république font eux aussi pression. Le dindon de la farce, au final, c'est l'électeur.

Pour moi, C'est antidémocratique dans le sens ou l'on me force à voter pour quelqu'un qui ne me convient pas forcément. (Si je me sens obligé de voter). Par exemple, à droite, je ne veux en aucun cas d'un tel, mais je voterai tout de même pour lui contre le camp d'en face ? En fait je ne voterai pas "pour" un candidat, mais "contre" un autre ?

Je ne suis pas de gauche, et en cela, ce n'est pas ma conception d'une élection présidentielle, je veux voter pour le candidat de mon choix, sinon le risque est grand que je rejoigne le bataillon des sans voix, sauf si ..... !.

En tout cas, les médias nous ont déjà imposés Juppé, 71 ans, énarque et fonctionnaire à vie comme les autres, celui qui s'est couché devant les syndicats en 1995, et je ne lui ferai pas l'affront de lui rappeler son passé judiciaire, car cela plait aux bobos de gauche, sauf que je ne lui donnerai jamais ma voix, même s'il venait me le demander à genoux (ne rêvons pas) !

Les médias aux ordres du Palais (comprenez Hollande le sous-secrétaire de mairie de Tulles) nous assomment de sondages mettant Juppé vainqueur par KO sur Nicolas Sarkozy !

Juppé a gagner le 1er débat de la primaire, c'est sur, les médias et leurs sondeurs de trous de balle l'ont déclaré ainsi, pourtant il faut quand même regarder ce graphique qui en dit long sur ces sondeurs de trous de balles du PS et des médias de gauche au service du Queutard de la rue du Cirque :

 

Donc, je reviens "à mon moins que…." Et à mon "sauf si….", car rien n'est joué, et comme dit le proverbe "Il ne faut pas vendre la peau de Nicolas Sarkozy avant de l'avoir tué" et ça, c'est pas gagné !

Le seul capable à mes yeux c'est lui, Nicolas Sarkozy, le seul capable de sortir le pays des sables mouvants ou l'ont jeté l'"Entullé et sa bande de pignoufs" malfaisants que je hais comme jamais personne ne pourra les haïr !

Seul Nicolas Sarkozy a les épaules, la ténacité, la capacité pour mener et mettre un terme aux 2 conflits majeurs auxquels seront confrontés les Français dans les mois et les années qui viennent, une guerre de religions qui se fait jour mais qui s'ensuivra fatalement d'une guerre civile en gestation !

Redonner son identité et sa fierté à la France permettrons ensuite le redressement économique !

Voilà, c'est mon opinion et ….. je la partage comme dirait l'autre !

Alors les Juppé, Fillon, Lemaire, NKM, Coppé, gardez votre haine, soyez au moins décents, car je dis à Nicolas Sarkozy : Père, gardez vous de vos amis, vos ennemis nous, les militants fidèles, on s'en occupe !

Jean-Frédéric Poisson, on vous a découvert vous semblez naviguer entre 2 eaux, c'est pas terrible, entre Juppé et le PS y a qu'un pas …..

Quand à vous, les médias qui vous prenez pour des faiseurs de Rois, le peuple souverain vous a déjà condamnés et vos sondages bidons vous pouvez vous en faire des torche-culs !

Pour conclure, "la propagande est à la démocratie ce que la violence est à la dictature" (Noam Chomsky) et "un journaliste est au pouvoir en place ce que la prostituée est au proxénète" !

 

 

Le 17 octobre 2016

 

Henri SENE - @falempin1

Partager cet article

Repost 0
falempin Falempin - dans Politique
commenter cet article
2 octobre 2016 7 02 /10 /octobre /2016 13:29

Bien connaître son ennemi pour mieux le combattre demande patience, observation et surtout apprendre ses mécanismes idéologiques pour lui renvoyer un jour ses mensonges et autres forfaitures en pleine figure.

J'ai ressorti de ma bibliothèque le "projet du PS" de 2012 paru en avril 2011. Et je ne peux m'empêcher d'esquisser un sourire en parcourant les pages de ce torchon de 123 pages.

Voyez sous la couverture quelques lignes tirées des pages 24 à 27 que je reproduits, puis la réécriture par mes soins mises à jour au temps présents. Je vous laisse juge de ce petit exercice.

Ps 2012 le changement ?Ps 2012 le changement ?

Projet PS 2012, page 24 à 27 :

"Si la France s'en sort moins bien que d'autres pays en Europe, c'est parce qu'elle a en plus le choc du Sarkozysme.

La présidence qui s'achève restera comme celle des promesses non tenues, du temps perdu et des inégalités accrues. La déception est si grande que, comme jamais sous la Vème République, notre démocratie est abîmée et notre peuple divisé.

L'ECHEC DE L'UMP ET DE SON CHEF EST D'ABORD ÉCONOMIQUE ET SOCIAL : LES RÉSULTATS NE SONT PAS LÀ.

La dette et le déficit public ont explosé bien avant la crise sous l'effet des baisses d'impôts accordées aux plus fortunés. L'industrie a perdu près d'un demi-million d'emplois depuis 2002 (8 ans, Ndlr). Notre déficit commercial se chiffre à plus de 50 milliards d'euros par an. La stagnation du pouvoir d'achat rend la vie quotidienne de plus en plus chère et aggrave le surendettement des familles.

L'augmentation du chômage de longue durée signe la faillite de la défiscalisation des heures supplémentaires. La grande pauvreté touche 8 millions de personnes, dont un million cinq cent mille enfants et un million de personnes âgées.

La dernière enquête de la Fondation Abbé Pierre a confirmé que 4 millions de Français sont mal logés et près de deux cent mille sans abri. (Travailler plus, pour gagner moins), (tous propriétaires) – Les slogans sarkosystes n'ont duré que le temps d'une campagne électorale.

Le report de l'âge de la retraite de 60 à 62 ans a été décidé au détriment des salariés qui ont commencé a travailler tôt …..

Les fonctionnaires sont montrés du doigt, qu'ils soient professeurs ou magistrats, infirmières ou policiers. Se soigner devient un luxe pour de nombreux Français qui ajournent des soins ou une intervention à l'hôpital.

Les inégalités fiscales atteignent un niveau inconnu depuis1945 : grâce aux niches fiscales que l'UMP leur a accordées depuis dix ans, les plus riches jouissent de taux d'imposition plus faibles que ceux des classes moyennes et des ménages modestes – comme si la France reniait la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen où il est inscrit, à l'article 13, que la contribution commune "doit être également répartie entre les citoyens en fonction de leurs facultés". …

L'ÉCHEC EST AUSSI DÉMOCRATIQUE. Évaporée, la "République irréprochable", envolé l'État impartial. La fonction présidentielle est dépréciée ….. Le Parlement est réduit à la portion congrue, les contre-pouvoirs, qu'il s'agisse des collectivités territoriales ou des organisations syndicales, sont tantôt ignorés, tantôt, méprisés.

Les médias sont soumis aux jeux des influences ……. Pour la, première fois, un président a utilisé son mandat à affaiblir la République plutôt qu'a la renforcer". (Page 27) !

Fermez le ban, notez au passage que de projet, il n'y a aucune trace, mais seulement une attaque en règle contre le prédécesseur du sieur Hollande, je ne peux retaper l'intégralité de ce chef-d'œuvre de démagogie.

Alors voilà ou nous en sommes aujourd'hui, octobre 2016 revisité par votre serviteur :

"Si la France s'en sort moins bien que d'autres pays en Europe, c'est parce qu'elle a en plus le choc du Hollandisme.

La présidence qui s'achève restera comme celle des promesses non tenues, du temps perdu et des inégalités accrues. La déception est si grande que, comme jamais sous la Vème République, notre démocratie est abîmée et notre peuple divisé.

L'ECHEC DU PS ET DE SON CHEF HOLLANDE EST D'ABORD ÉCONOMIQUE ET SOCIAL : LES RÉSULTATS NE SONT PAS LÀ.

La dette et le déficit public ont explosé bien après la crise sous l'effet des hausses d'impôts et TAXES imposés aux classes moyennes, salariés, retraités et artisans/commerçants brisant ainsi les pouvoirs d'achats pour les uns et la faillite pour les autres. L'industrie a perdu près d'un million d'emplois depuis 2012 (4ans, Ndlr). Notre déficit commercial se chiffre à près de 50 milliards d'euros par an. La diminution du pouvoir d'achat rend la vie quotidienne de plus en plus chère et aggrave le surendettement des familles. OUI MAIS :

Le déficit commercial français s'est réduit de 21,6% l'an dernier, à 45,7 milliards d'euros, grâce notamment à une facture énergétique allégée par la chute du prix du pétrole. Si le nombre d'exportateurs et les exportations progressent, le déficit du commerce extérieur hors énergie se creuse.

En savoir plus sur Les échos

L'augmentation du chômage de longue durée signe la faillite de la refiscalisation des heures supplémentaires. La grande pauvreté touche plus de 8 millions de personnes dont un million cinq cent mille enfants et plus d'un million de personnes âgées qui ne peuvent QUE survivre, mais, en 4 ans, environ 800 000 personnes se sont ajoutées aux habitants vivant sous le seuil de pauvreté.

900 000 personnes n’ont pas de logement personnel, elles sont soit sans-abri, soit dans des habitations de fortunes (caravane, mobile-home…).

Au total, près de 12 millions de personnes subissent la crise du logement dont 450 000 Français qui retournent vivre chez leurs parents, sans domicile fixe : ils sont plus de 14 600 à vivre dans la rue !

La dernière enquête de la Fondation Abbé Pierre a confirmé que 4 millions de Français sont mal logés et près de deux cent mille sans abri. "Travailler plus, pour gagner plus", "tous propriétaires ? HORREUR pour un socialiste" – Les slogans Hollandistes n'ont duré que le temps d'une campagne électorale - "Le changement ce n'est pas pour maintenant".

Le report de l'âge de la retraite de 60 à 62 ans a été décidé au détriment des salariés qui ont commencé a travailler tôt … mais le kamarad Hollande n'est pas revenu là-dessus, les socialistes se sont fait oublier sur ce point !

Les fonctionnaires sont montrés du doigt, qu'ils soient professeurs ou magistrats, infirmières ou policiers. NON Hollande, pas tous les fonctionnaires !

Depuis 4 ans, se soigner devient un grand luxe pour des millions de Français qui ajournent des soins ou une intervention à l'hôpital, les soins gratuits étant réservés aux migrants, immigrés et affidés aux partis de gauche !

Les inégalités fiscales atteignent un niveau inconnu depuis1945 : grâce aux niches fiscales (des journalistes) des fonctionnaires chouchous du pouvoir, les avantages des salariés des entreprises publiques, des régimes spéciaux de retraite etc. bref un électorat gauchiste particulièrement choyé que TOI Hollande et le PS leur a accordés ou protégés voire augmentés depuis 4 ans, les taux d'imposition plus hauts pour les classes moyennes et des ménages modestes – comme si la France reniait, ce que TOI Hollande et le PS avez fait, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen où il est inscrit, à l'article 13, que la contribution commune "doit être également répartie entre les citoyens en fonction de leurs facultés". …

L'ÉCHEC EST AUSSI DÉMOCRATIQUE. Évaporée, la "République irréprochable", envolé l'État impartial. La fonction présidentielle est dépréciée ….. Le Parlement est réduit à la portion congrue, les contre-pouvoirs, qu'il s'agisse des collectivités territoriales ou des organisations syndicales, sont tantôt ignorés, tantôt, méprisés mais saignés à blanc.

Les médias sont soumis aux jeux des influences ……. Pour la, première fois, un président a utilisé son mandat à affaiblir la République plutôt qu'a la renforcer".

Tu vois Hollande, toi et ton parti le PNS (Pari National Socialiste), tu dois te reconnaître là non ?

Bien sur je n'ai pas abordé le côté mafieux de tes gouvernements composés de repris de justice, de tricheurs, de comploteurs, bref tous à ton image toi l'Entullé dont la seule réussite avant 2012 a été de ruiner la Corrèze.

Tout dire de Hollande et de ses spadassins mérite un volume entier, mes lecteurs doivent, déjà, avoir marre de lire ce billet.

HOLLANDE ? Je ne m'abaisserai pas à te saluer.

Le 1er Octobre 2016

Henri SENE

Partager cet article

Repost 0
falempin Falempin - dans Politique
commenter cet article
10 septembre 2016 6 10 /09 /septembre /2016 18:49

Et si nous avions tort en considérant que ce sont les erreurs commises depuis 40 ans, par les gouvernements successifs qui nous ont menés là ? Mais plutôt une seule erreur commise par nous, les électeurs.

Erreur qui consisterai à dire : « Il n’a pas réussi, je ne voterais plus pour lui » ou simplement pour beaucoup d'entre nous d'avoir cédés aux sirènes médiatico-politiques ruinant ainsi l'image d'hommes pourtant compétents ?

Premier point, le plus évident, Tout les présidents, sans exception ont mis au moins 6 mois pour incarner la fonction présidentielle, soit 1/10 d’un Quinquennat. Ce qui représente un temps perdu considérable.

Ce temps est nécessaire, pour s'imprégner de la fonction, on ne né pas président, on le devient par l'exercice du pouvoir ! Etre ministre, ou même premier ministre ne vous permet pas d’être compétent immédiatement, surtout si on n'a pas été un 1er ministre de cohabitation, ce n’est pas du tout la même fonction.

D’autre part en quoi échouer serait t-il vraiment un défaut ? Winston Churchill et Abraham Lincoln deux hommes politiques remarquables, et pas des moindres, ont tous deux échoué avant de réaliser ce qui les a, à tout jamais, inscrits dans le livre de la grande Histoire de l’humanité.

Heureusement qu’ils n’ont pas été définitivement rejetés avant d’accomplir leur destin. Auraient-ils eu raison trop tôt ?

De Gaulle lui-même est revenu en 1958, après un échec en 1954, appelé par le dernier gouvernement de la IVème République et les communistes pour redresser le pays avec la création de Vème République et sa nouvelle Constitution.

Alors arrêtons de reprocher à Nicolas Sarkozy ses échecs, ce n’est pas totalement exact d’une part, et il n'est pas l'homme monstrueux décrit avec tant de haine par les socialistes, le Front National et les médias d'autre part !

D'ailleurs il n'a pas si mal travaillé qu'on veut bien nous le faire croire, la preuve ici mais aussi ici !

Demandons-nous plutôt est-il homme à tirer des leçons de ses échecs ? A cela je réponds oui, sans hésiter.

Nous aurions tort d’écarter Nicolas Sarkozy si tôt dans la course à la présidentielle, ne dit-on pas un homme averti en vaut deux ».

Il a acquis l'expérience d'un chef d'Etat, il connait les pièges et les obstacles qui attendent un président nouvellement élu, ses propositions ne sont pas faites tous azimuts et au hasard pour séduire un maximum d’électeurs mais pour redresser le pays !

Ses propositions sont bien pensées, il a une connaissance réelle de ce qu’est le pouvoir et ses limites. Enfin nous savons, parce qu’il nous l’a prouvé qu’il ne se laisse pas abattre même dans l’adversité qu’il a connu dans sa mandature venant de l'opposition de gauche revancharde, du Front National, mais aussi de sa vie personnelle au début de son mandat, et enfin le courage dans sa lutte pour garder la France la tête hors de l'eau avec succès à partir de 2008  durant cette terrible crise comme la France et le monde n'en avaient plus connu depuis ..... 1929 !

Oui, Nicolas Sarkozy est le seul qui soit en mesure de sauver la France du suicide assisté dans laquelle l'a plongé Hollande et ses complices roses, verts et rouges depuis plus de 4 ans !

Le 10 septembre 2016

Retrouvez-nous sur Twitter : @Ré-Info#NS2017 et @falempin1

Partager cet article

Repost 0
falempin Falempin - dans Politique
commenter cet article
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -