Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

  • : Coups de gueule !
  • Coups de gueule !
  • : Mes coups de gueule sur l'actualité la politique et les faits de société ! Mon opinion et mes points de vue sur les sujets d'actualités ! Mais aussi divers textes pour vous et me divertir !
  • Contact

Recherche

8 mai 2013 3 08 /05 /mai /2013 18:50

Mélenchon et Hollande ne savent pas ce qu’est la vie d’un entrepreneur, et ils s’en foutent !

François Hollande et Mélenchon ont tout faux. Et ils le savent.

Le premier, espérant se réconcilier avec les partons des entreprises - les très petites, les petites et les moyennes, pas celles du Cac 40, ravies que leurs souhaits de main d’œuvre au plus bas coût soit exaucé depuis 30 ans par toujours plus d’immigration - envisage de dispenser de la 6ème à la Terminale un programme de l’entreprenariat sous formes de stages en entreprises.

Notre Bouffon 1er a plusieurs trains de retard, il serait plus inspiré de prendre l’avion, c’est plus rapide et plus sûr, car les stages en question existent et sont obligatoires depuis 2005 :

http://www.apel.fr/college/le-stage-en-entreprise.html ou d’interventions d’acteurs économiques qui ont depuis de nombreuses années leurs entrées dans les écoles.

Ces stages en entreprises, parce que nos jeunes n’y peuvent intrinsèquement RIEN n’y apprendre, sont une grande fumisterie qui crée volontairement les ouvriers esclaves de demain corvéables à merci et payés moins qu’au lance- pierre.

C’est autant d’heures de semaines de mois passées à glandouiller, à blablater sur tout et n’importe quoi, c’est autant de temps que nos pédagos/dirigeants n’utiliseront surtout pas à faire rentrer dans des cerveaux déjà bien vides tout ce qui leur permettrait, effectivement, d’être armés et bien armés pour développer les intelligences, et laisser épanouir des dons créatifs et des capacités à diriger.

Ces stages ne sont pas sans rappeler les sorties à la mer avec stages de voile ou de kayak, les virées à la montagne avec initiation à l’escalade, les descentes rafting et toutes les autres » expériences » généreusement offertes aux jeunes en difficulté qui devaient leur permettre ainsi de découvrir autre chose que le béton de leurs cités, et faire naître des vocations.

On sait ce que cela rapporte en nuisances, en dégradations de locaux, en agressivité toujours renouvelée. A l’issue de toutes ces expériences tellement enrichissantes, les jeunes ont retenu une chose : que la société leur était redevable ad vitam aeternam.

Je ne pouvais décemment pas imaginer que la colère de Mélenchon, en apprenant la mise en place du programme d’entreprenariat de 11 à 18 ans, recouvrait les mêmes raisons exposées ci- dessus.

Je ne suis pas déçu : pour Mélenchon, apprendre l’esprit d’entreprise, c’est apprendre la cupidité !

Mélenchon, altruiste patenté, depuis 1983 et après un DU de lettres suivi d’une licence de philosophie, a consacré sa vie aux autres : faire de la politique, c’est autrement plus noble que de devenir entrepreneur et s’en mettre plein les fouilles sur le dos des travailleurs.

Frère Jean-Luc est entré en politique comme on entre en religion, le cœur débordant de renoncements aux biens matériels.

Frère Mélenchouille ne sera jamais l’un de ces immondes personnages esclavagistes contre le gentil peuple sauvagement exploité.

Il ne se couchera jamais le soir en se demandant comment faire pour que la boîte continue de prospérer et puisse s’acquitter de toutes les charges qui lui incombe, petits patrons hantés à l’idée de précipiter une famille dans le malheur en étant contraints de licencier.

Pour lui, ça tombe tous les mois. Aucune mauvaise- surprise.

Lui, quand il se couche le soir, c’est en pensant aux merveilleux discours à venir qui le feront élire et réélire afin de poursuivre sa mission complètement désintéressée.

Mélenchouille, c’est l’anti européen député à Bruxelles depuis 2009 qui reçoit un salaire et des indemnités de misère :

http://www.lepoint.fr/politique/melenchon-et-le-pen-les-cancres-du-parlement-europeen-18-04-2012-1452677_20.php

Frère Jean-Luc ne saurait pas, mais c’est peut-être normal quand on a la tête dans les étoiles et surtout parce qu’on n’a jamais eu de vrai métier de sa vie, que c’est la « cupidité » des chefs d’entreprises, que c’est sur les salaires des ouvriers et des employés que lui sont versés chaque mois depuis 32 ans des revenus plus que substantiels.

Frère Mélenchouille n’exploite pas les ouvriers, lui, il a vu plus grand : il vit sur le dos des CONS-tribuables, c’est plus classe !

Hollande et Mélenchon nous font leur numéro de clowns cyniques simulant un désaccord pour mieux s’ unir dans des desseins inavouables : abêtissement et culpabilisation du peuple pour préparer le Grand Remplacement et le Grand Capitalisme sous l’œil bienveillant d’Allah.

Mélenchon sait comment engranger de l'argent sans rien foutre, voir la mécanique bien huilée pour empocher de l'argent facile !!! http://youtu.be/DsDd-uP7yl0

Le 08 mai 2013

Partager cet article

Repost 0
falempin Falempin
commenter cet article

Commentaires

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -