Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

  • : Coups de gueule !
  • Coups de gueule !
  • : Mes coups de gueule sur l'actualité la politique et les faits de société ! Mon opinion et mes points de vue sur les sujets d'actualités ! Mais aussi divers textes pour vous et me divertir !
  • Contact

Recherche

9 décembre 2009 3 09 /12 /décembre /2009 15:38

Des salaires jusqu’à 10 000 euros, la retraite à 53 ans, voire 50 ans, une pension de 40 % plus élevée que dans le privé, un temps de travail largement inférieur à celui de leurs collègues européens, les agents de la RATP ont-ils des raisons de faire grève ?

Les usagers et les contribuables savent-ils ce qu’ils payent à la RATP ? Un rapport de la Cour des Comptes dénonce le scandale de la RATP.

Un Rapport de la Cour des Comptes gardé secret, mais dont les principales conclusions sont devenues publiques, met en cause l’organisation et le…train de vie de la RATP, la société des transports parisiens.

Des salaires très élevés (jusqu’à 10 000 euros par mois) avec une augmentation de 18.65 % entre 2001 et 2007, la retraite en moyenne à partir de 53,7 ans, les agents parisiens sont nettement mieux lotis que leurs collègues européens.

Par comparaison, un jeune conducteur berlinois gagne 1 640 euros brut contre 2 100 euros à Paris pour 1 527 heures travaillées contre 1 286 heures pour un agent de la RATP.

 Tout cela dans une entreprise qui affiche un endettement de 4,3 Mds d’euros pour un chiffre d’affaires de 3,6 Mds d’euros en 2007 !

Sur ce chiffre, les recettes du trafic provenant directement de la vente des billets ne représentent que 1,8 Mds d’euros, c’est-à-dire seulement 50 % du chiffre d’affaires de l’entreprise publique.

Le reste est complété par des "compensations tarifaires", comprendre des subventions publiques (même les contribuables qui ne prennent jamais le métro sont obligés d’y participer !).

Sur ces 3,6 Mds d’euros, les charges de personnel représentent environ 2,2 Mds d’euros, ce qui fait presque 65 % du total des recettes et 123 % des recettes provenant uniquement de la vente de tickets et des abonnements.


Par ailleurs, la réforme des retraites de novembre 2007 n’a pas touché à l’essentiel des avantages qui distinguent les retraites de la RATP :

- La possibilité de départ à 50 ans après 25 années d’activité
- La retraite calculée au taux de 75 %  du salaire des 6 derniers mois

Rappelons qu’aujourd’hui, la pension moyenne d’un agent de la RATP est de    1 968 euros alors que dans le privé la retraite moyenne est de 1 240 euros.


Les vrais comptes de la RATP (2007)


Agents actifs : 44 365
Agents retraités : 44 713
Chiffre d’affaires : 3,6 Mds euros
Dont charges de personnel : 2,2 Mds euros
Recettes de trafic : 1,8 Mds  euros
Recettes provenant des subventions publiques et des entreprises : 1,8 Mds d’euros
Dette de l’entreprise : 4 ,3Mds d’euros

Cf : voir le rapport de la Cour des Comptes

Partager cet article

Repost 0
falempin Falempin - dans Politique
commenter cet article

Commentaires

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -