Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

  • : Coups de gueule !
  • Coups de gueule !
  • : Mes coups de gueule sur l'actualité la politique et les faits de société ! Mon opinion et mes points de vue sur les sujets d'actualités ! Mais aussi divers textes pour vous et me divertir !
  • Contact

Recherche

28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 18:47

Pour cause de santé j'ai pris un peu de retard dans le traitement de mes articles, mais enfin je m'y remets !

La manifestation du 13 janvier 2013 a jeté dans la rue près d'un million de personnes contre le mariage pour tous !

Et pourtant : Peillon a demandé (menacé plutôt) la vigilance dans l'enseignement catholique !

Le ministre de l'Education nationale, Vincent Peillon a demandé ce vendredi aux recteurs "la plus grande vigilance" concernant le débat sur le mariage homosexuel dans les établissements catholiques, afin qu'il n'alimente pas l'homophobie.

"Il vous appartient en effet de veiller à ce que les débats qui traversent la société française ne se traduisent pas, dans les écoles et les établissements, par des phénomènes de rejet et de stigmatisation homophobes", écrit le ministre dans un courrier dont il a annoncé l'envoi au monde.fr et dont l'AFP a eu connaissance.

"Je vous appelle à la plus grande vigilance à l'égard des conditions du débat légitime qui entoure le mariage pour tous (...) notamment dans les établissements privés sous contrat", ajoute-t-il.

Il faut "appeler à la retenue et à la neutralité au sein de tous les établissements afin que l'école ne fasse l'objet d'aucune instrumentalisation", indique le ministre, demandant aux recteurs de l'informer "au plus vite des incidents éventuels et de toute initiative contraire à ces principes" dans les établissements publics comme privés.

Cet appel est intervenu avant la manifestation du 13 janvier contre le projet de loi sur le mariage homosexuel et un peu moins d'un mois après une lettre du secrétaire de l'enseignement catholique, Eric de Labarre, aux chefs d'établissement, suggérant d'y organiser des débats.

"Il ne me semble pas opportun d'importer dans l'école le débat sur le mariage pour tous. Je considère même qu'en adressant une lettre aux chefs d'établissement, le secrétaire de l'enseignement catholique a commis une faute", a déclaré le ministre au Monde.

"Je ne veux pas raviver la guerre scolaire", a-t-il souligné. "Et je suis très respectueux du caractère propre de l'enseignement catholique. Mais en retour", il "doit respecter le principe de neutralité et de liberté de conscience de chacun".

"Il est hors de question de remettre en cause la neutralité de l'enseignement et le respect des programmes", a déclaré Eric de Labarre à l'AFP. "Il n'est pas question d'organiser spontanément des débats dans les classes avec les élèves", "même si, lorsqu'il y a des questions posées par les jeunes et les enfants, le pire c'est évidemment de garder le silence".

Il a évoqué une "question qui se pose entre professionnels de l'éducation", des débats "entre adultes" en réponse à des attentes formulées par des chefs d'établissement, des professeurs et des parents.

"Nous n'appelons pas directement à participer à la manifestation" contre le mariage homosexuel, mais à "l'éveil des consciences et à ce que chacun exerce librement sa responsabilité de simple citoyen. Encore faut-il que la conscience de chacun ait été alimentée, nourrie, éclairée, c'est la raison pour laquelle nous pensons que des débats entre adultes sont utiles et mêmes nécessaires", a-t-il fait valoir.

"On ne peut pas nous faire d'emblée le procès d'intention que les débats seraient par définition truqués", a-t-il estimé, affirmant la "nécessité qu'aucun propos homophobe ne puisse être prononcé".

Un peu plus de 2 millions d'élèves suivent leur scolarité dans les établissements de l'enseignement catholique.

Chômage, précarité et baisse du pouvoir d'achat prioritaire

Attention dans les écoles libres il va y avoir une surveillance rose et gare a celui qui ne sera pas dans le rang. Jamais il n'y a eu autant de surveillance autour du mariage homo. Que le ministre s'occupe d'abord des échecs scolaires, des instits et profs de gauche et d'extrême gauche qui font de la politique pendant les cours. Malheureusement mes filles depuis toutes petites sont toujours allées dans une école publique et non dans le privé mais avec des enseignants gauchistes.

Je dis non au mariage homo, car le mariage c'est un homme et une femme et non 2 hommes ou 2 femmes. Les priorités en France sont quand même le chômage, la précarité et la baisse du pouvoir d'achats.

Enfin, de quoi se mêle-t-il ?

Un préposé de plus à la pensée politiquement correcte. De quoi se mêle-t-il sur un sujet qui ne concerne pas son ministère. Avec 100000 quasi illettrés sortant chaque année du cycle primaire, il ferait mieux de s'occuper de remettre l'école en état plutôt que de faire la leçon par avance et de vouloir faire le gendarme de la liberté de pensée. On ne va pas tarder à ce train à revenir à 1793. Vont ils rétablir la guillotine ?

Mariage des homos : avec le mariage des homos, l'adoption des enfants par eux, Hollande pour se faire élire a ouvert la "boite de pandore".

Alors que tout va mal en France, il parait que c'est urgent pour ces minorités....Le silence obligé des catholiques ne peut empêcher leurs pensées...ceci alors qu'on voit encore des tchadors dans la rue et des drapeaux étrangers qui étaient présents et agités à l'élection de notre Président....

Mon pauvre ministre, vous n'aimerez jamais, comme tous vos collègues socialistes, l'Enseignement Privé. Excusez-nous d'être Chrétien et Français avant tout.

Chaque fois qu'un ministre socialiste à en charge l'éducation nationale, il s'en prend à nous, et cherche à nous détruire. Nous n'avons aucune leçon à recevoir de votre part.

l'enseignement catho sous surveillance : Que je me souviennes il n'y a pas que les catho qui ont défilé contre le mariage homo mais il y a qu'eux qui sont mis sous surveillance, c'est ce que l'on appelle en clair la justice socialiste. On est vraiment gouverné par des comiques.

Quand on ne sait plus à qui s en prendre : On cherche tout de suite les cathos puisqu'ils ne disent jamais rien. Si en même temps on pouvait aussi les empêcher de penser! Si le projet de mariage homo a du plomb dans l'aile, c'est peut-être parce qu'il ne vole pas très haut.

les catholiques ne sont pas forcement homophobes ...faut arrêter avec les idées reçues ...on est en 2013 !

Qui c'est qui monte les français les uns contres les autres ....... ?

J'espère que les internautes, de n'importe quel bord qu'ils soient ont compris que c'est fini...on ne peut plus donner son avis...Depardieu s'en va...il se fait lyncher (alors qu'on a fermé les yeux sur ceux qui l'ont fait bien avant)...là, les cathos sont contre le mariage homo...après tout, ils ont le droit, eux aussi, de penser...hé bien non...ils seront surveillés...

C'est ça le socialiste...Accuser ses rivaux de dictateurs, pour l'opinion, et mettre en place soi même tout en douceur, devant l'aveuglement de ses adeptes, la dictature !!!

Partager cet article

Repost 0
falempin Falempin - dans Politique
commenter cet article

Commentaires

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -