Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

  • : Coups de gueule !
  • Coups de gueule !
  • : Mes coups de gueule sur l'actualité la politique et les faits de société ! Mon opinion et mes points de vue sur les sujets d'actualités ! Mais aussi divers textes pour vous et me divertir !
  • Contact

Recherche

1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 17:51

Camille Bedin, Secrétaire nationale de l’UMP, dénonce avec force la proposition de loi déposée en fin de semaine dernière au Sénat par des sénateurs de gauche proposant d’abroger la loi relative à l’autonomie des universités du 10 Août 2007 et demande une position claire et précise du gouvernement Ayrault sur une réforme majeure du précédent quinquennat.

En supprimant l’autonomie des universités, la gauche sénatoriale souhaite revenir à une gestion centralisée, bureaucratique voire autoritaire de l’enseignement supérieur, à des années lumières d’une Université tournée vers le XXIème siècle.

Par cette réforme, la totalité des universités françaises ont en effet pu se prendre en main et décider du projet pédagogique qu’elles proposent à leurs étudiants comme à leurs professeurs.

Grâce à cette réforme de gouvernance, existant dans tous les pays modernes, les universités peuvent par exemple recruter plus rapidement les meilleurs talents, proposer de nouvelles formations et les adapter aux besoins des étudiants et de la société, et créer des relations durables avec les entreprises afin de favoriser l’insertion professionnelle des étudiants.

Il faut souligner en outre que l’autonomie des universités s’est accompagnée d’une augmentation substantielle de leurs budgets (+ 5 milliards d’euros sur la durée du dernier quinquennat).

Depuis 2007, 39 milliards d’euros ont été consacrés à l’enseignement supérieur, soit une dépense par étudiant de plus de 10 100 euros par an contre 8600 euros en 2006, soit 18% d’augmentation.

Le gouvernement de Jean-Marc Ayrault et notamment sa Ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche, Geneviève Fioraso doivent maintenant s’expliquer : soutiendront-ils cette proposition de loi émanant de leur majorité ? Reviendront-ils sur l’autonomie des universités ? Reviendront-ils sur les enveloppes budgétaires consacrées à l’université grâce à cette réforme ? Voilà encore un domaine dans lequel ce gouvernement préfère l’esquive à la clarification de leurs projets.

Avec Hollande, on est pas au bout d'en voir la fin, Citoyens, réveillez-vous que diable !!!

Partager cet article

Repost 0
falempin Falempin - dans Politique
commenter cet article

Commentaires

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -