Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

  • : Coups de gueule !
  • Coups de gueule !
  • : Mes coups de gueule sur l'actualité la politique et les faits de société ! Mon opinion et mes points de vue sur les sujets d'actualités ! Mais aussi divers textes pour vous et me divertir !
  • Contact

Recherche

24 janvier 2015 6 24 /01 /janvier /2015 18:55

A vouloir une France réunie (autour de la pensée unique ?) Valls en disant "Apartheid" "Ghettoïsé" etc. ne fait que la diviser plus durement encore.

Mon amie Elise en a eu un coup au cœur, voici ce qu'elle en pense :

Bon il semblerait que l'âne bâté continue de "surfer" sur la mort de 17 personnes à Davos. Je commence d'en avoir plus que ras la casquette, de lui ses sinistres, eux qui ont armés le bras de ces barbares en laissant tout faire et tout dire. Au fait le Manu Gaz, il connaît quoi de l'apartheid, ou du racisme? Lui qui n'est devenu français qu'en 1982. Moi je suis née en France d'un père né russe, élevé à l'Ecole de la République et dans les VALEURS de la France et qui a choisit de devenir français en faisant son service militaire. Mes grands parents sont morts russes.

Manu Gaz qui est né avec une cuillère en argent dans la bouche, que sait il de naître et de vivre dans un camp de travailleurs immigrés? Il ne peut pas le savoir, moi, si car toute mon enfance j'ai été "ghettoïsée" parce que je portais un nom Russe.

Je suis née au Camp de Langlée d'Hutchinson dans le Loiret. J'y ai vécu jusqu'à l'âge de 3 ans, dans une baraque en bois, les sanitaires au fond du jardin et l'eau au milieu de la cour.

Mes parents ont obtenu un F3 nous étions déjà 5. C'était aussi une cité dortoir où ne vivaient que des "immigrés", Russes, Polonais, Ukrainiens, Tchécoslovaques, Italiens, Portugais qui travaillaient à Hutchinson. Ce petit bourg de Chalette sur loing a connu jusqu'à 300 nationalités même un Assyro-chaldéen c'est vous dire.

La rue Arago était propre, les gamins étaient tenus. Nous sommes partis en 1964 j'avais 7 ans pour un village proche. Mon père grâce à un accident du travail et la rente perçue en une fois a acheté à crédit la seule et unique maison qui ne m'a  jamais appartenu. C'était un F4 et nous étions 8 personnes à y vivre, mes parents et 6 filles.

Nous avons été à l'école de la République. A ce jour aucune, je dis bien aucune de nous 6 n'a mal tourné. Nous avons toutes fait un minimum d'études, certificat d’études, BEPC, CAP BEP. Nous avons toutes eu du travail, nous n'avons jamais volé, mendié.

Nous avons été élevées dans le respect des autres, les valeurs de la France. Chez nous on ne parlait que le français. Le russe et le kalmouk mon père ne le parlait qu'avec les anciens. Nous fêtions le Noël français, ma mère soi disant catho, le Noël russe origines de Papa, enfin le Nouvel an bouddhiste par respect pour nos vieux.

Toute ma vie j'ai vu une valise sous les lits de mes grands parents. Hé oui mes grands parents ne dormaient pas dans le même lit. Ils ont vécu dans l'espoir de retrouver leurs steppes et leur liberté. Ils sont morts en France, enterrés en France. Sur leur tombe, il y a un peu de terre de Kalmoukie que m'ont rapportée les "anciens" lors de leur seul et unique voyage au pays de leurs origines.

Oui je suis 50% kalmouk, 50% russe et 100% française. Des kalmouks ont apporté la gloire à la France avec la famille Djorkaeff. Jean qui fut un international, tout comme Youri, la France « black, blanc, beur » de 1998.

J'en ai ras le bol d'entendre toujours cette litanie, c'est de la faute de la France si les jeunes n'ont pas de boulot, c'est de la faute de la France si les bus sont caillasses, c'est de la faute de la France raciste si ils se réfugient dans les trafics, la religion.

Vous croyez que ça a été facile de vivre à 8 dans un F4 dans une cité ouvrière?

Vous croyez que ça a été facile d'aller au dispensaire pour se faire soigner ?

Vous croyez que c'était facile d'aller demander une avance de pain au boulanger qui passait tous les jours?

Vous croyez que c'était facile d'aller "acheter" à crédit de la viande en attendant la paye?

Vous croyez que ça a été facile de finir d'élever 3 gamines de 10, 13 et 15 ans et de prendre en charge une mère invalide à 100% à l'âge de 20 ans ?

Vous croyez que ça a été facile de demander l'aide d'une assistante sociale pour les nourrir, et qui vous répond "votre mère est propriétaire"?

Vous croyez que c'est facile d'aller chercher des bons d'alimentation parce que vous avez écrit une lettre au Président de la République ?

NON, mai c'est peut être ça qui fait que je ne me laisse jamais aller, que j'ai cette force, cette rage en moi, celle qui me tient debout.

Jamais au grand jamais nos parents ne nous auraient laissé traîner dehors. Pourtant nous n'avions pas de télé, juste une petite radio, un gramophone pour passer les 78 tours de ma grand mère. Mon père était un "guincheur", il m'a appris toutes les danses de salon.

En 1964, mes parents ont pu acheter une maison un F4 toujours dans une cité ouvrière, mais dans un petit village. Croyez moi une famille de 6 filles avec un nom à coucher dehors avec un billet de logement dans la poche, dans un village de la ruralité profonde, faut s'accrocher, et quand en plus, nos voisins portent des noms bien français comme "Pommier", "Poirier", Roy", "Leboeuf", "Olive", c'est pas facile.

Tous les jours il partait bosser sur sa mobylette, il faisait la journée continue, il emportait sa gamelle. Ben oui son travail c'était éloigné de 7 kilomètres. Oui toute ma vie j'ai été "ghettoïsée" et je n'en suis pas morte, les insultes racistes et jeu de mot douteux avec le nom de mon père, je connais et alors ? Je suis encore là !

A 20 ans, je me suis retrouvée "chef de famille" suite au décès de mon père, 3 gamines de 10, 13 et 15 ans à finir d'élever et une mère handicapée à 100%. Il a fallu que j'écrive au Président de la République de l'époque pour lui demander si je devais faire manger les briques de notre maison, à ma mère et ses filles comme me l'avait si gentiment suggéré l'assistante sociale.

Je vous confirme à cette époque, les français ne valaient déjà rien. Notre première télé nous l'avons acheté plus tard, avec des pièces de 1 franc que nous mettions dans un boiter que le marchand venait relever tous les mois. Le premier lave linge, j'avais plus de 10 ans. A l'époque les "Pampers" n'existaient pas, nous étions 8 et nous vivions certes dans une maison achetée à crédit, un F4 ou nous étions 8, les parents et nous les 6 filles.

Le soir, je baignais mes sœurs, après mon Père et ma Mère, puis je mettais le linge à tremper et le lendemain à 5 heures j'étais sur la planche à linge avec ma brosse et mon savon. And ?

Vous savez quand l'immigration a commencé à nous causer des problèmes à Montargis ? Quand Giscard a fait voter cette foutue loi du regroupement familial.

Et comme ça ne suffisait pas l'autre espèce de "taré" qu'est Jospin a donné le droit du sol. Foutaise que tout cela, ma mère était française, mon père aussi par son service militaire. Son frère a fait l'Algérie.

En 1986 le 26 avril une catastrophe nucléaire c'est produite en Ukraine. Encore aujourd'hui il y a des centaines de gamins qui crèvent de faim à 2 heures de vol de la France. Des gamins qui roulent ivres morts dans la rue, qui se shootent à la colle.

Dans certains villages de ce pays il n'y a toujours pas d'eau courante, quand ce n'est pas l'électricité qui manque. Oui j'ai de la pitié pour les enfants abandonnés d'Ukraine.

Alors vous m'excuserez de ne pas adhérer aux propos tout aussi tordus que celui qui les a prononcés et qui n'est français que depuis 1982.

Nous les descendants des premières vagues d'immigration qu'elle soit slave ou d'Europe du sud, comme l'Espagne, le Portugal, l'Italie, n'avions aucuns problèmes de laïcité, ou de religion. Parce que, eux, comme nous les slaves, sommes issus de la civilisation judéo chrétienne. Les problèmes de culture, de religion étaient déjà connus.

Alors vous m'excuserez de n'avoir aucune pitié pour les "chances" pour la France.

Oui je suis une chance pour la France comme les 5 autres filles de ma famille, aucune à ce jour n'a volé, menti, triché. Toutes ont fait des études du CAP BEP au BTS comme je l'ai dit plus haut. Toutes ont travaillé, comme moi.

Alors les faux problèmes de Manu Gaz vous m'excuserez mais c'est bon ! STOP CA SUFFIT LES CONNERIES. Quand tous ces "politiques" "élite" de la France apprendront l'histoire de France la vraie pas celle tronquée des socialos, ils pourront parler.

Même après avoir balancé tout ce que je viens d'écrire, NON je ne voterai JAMAIS Fhaine et encore moins au CENTRE. Je suis de droite, je suis gaulliste comme mes parents et mes grands parents.

Désolée, j'ai encore explosé, mais je trouve un peu aisé, je dirai même osé de tenir de tels propos pour un mec né au sein d'une famille "bourgeoise" de Barcelone et qui n'est français que depuis 33 ans, moi je le suis de naissance.

Elise ...

Le 23 janvier 2015

Partager cet article

Repost 0
falempin Falempin - dans Politique
commenter cet article

Commentaires

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -