Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

  • : Coups de gueule !
  • Coups de gueule !
  • : Mes coups de gueule sur l'actualité la politique et les faits de société ! Mon opinion et mes points de vue sur les sujets d'actualités ! Mais aussi divers textes pour vous et me divertir !
  • Contact

Recherche

23 mai 2014 5 23 /05 /mai /2014 20:13

La France devient une pétaudière et elle a grandement besoin d'un chef de guerre.

La France n'est plus ce lieu de débats sereins, où le respect de l'interlocuteur était la règle générale, comme ce fut le cas à une époque aujourd'hui oubliée, mais une arène de règlements de comptes où les insultes, les anathèmes fusent dans une haine exacerbée, primitive et désespérément lamentable.

Le niveau intellectuel d'aujourd'hui est proche d'un QI de primate.

Je suis de la vieille école où la déontologie avait encore un sens et je suis effondré.

Quelle que soit l'appartenance politique, à chaque mot prononcé qui dérange la bien pensance, vous êtes immédiatement épinglé par les lobbys, les associations, par des journalistes minables qui leur ajoutent des "istes", "néo", "ultra", "réac" et des "phobes"; ces suffixes et préfixes devenus la nouvelle arme de destruction massive qui bloque et détruit la pensée et sa liberté; et encouragés par une petite oligarchie minable et incapable mais dominante malgré son abyssale médiocrité.

Les communautarismes qui fleurissent grâce à elle, au nom du droit des minorités devenant alors des autorités avec pignon sur rue ont trouvé une nouvelle façon de gagner de l'argent facilement, la justice en plein déclin leur facilitant alors les démarches anti-truc et anti-machin, encourageant ce nouveau job lucratif pour tout parasite.

Les homosexuels peuvent afficher désormais ce qu'ils veulent, le cul étant leur obsession, le cul est donc autorisé, et le bon sens ringard puisque hostile au progrès du cul-pour-tous, leur objectif donc : tuer le bon sens.

Et d'autres affichent sans complexe leur attachement à leur pays d'origine en crachant sur le pays d'accueil alors leur objectif : tuer ce pays et ses valeurs sans réaliser qu'ils scient la branche qui les porte et qui les entretient.

La France crève de son destin de "terre d'asile" ce qui a permis à tous les cinglés de la terre, dont aucun pays même totalitaire ne veut, de se faire un nom et un programme meurtrier sur la terre d'accueil et à bon compte, puisque le droit de cracher dans la soupe et en conséquence le permis de tuer leur a été donné avec les clefs de la ville et avec des primes en sus.

Nous avons donc un gouvernement de cinglés -- c'est dans l'ordre des choses dans un pays qui crève de sa tolérance imbécile --- dont beaucoup sont des "étrangers de souche"--- ce qui est tout à fait normal dans un pays où "le peuple est interdit d'être de souche" (logique imparable) -- avec double-nationalité, une aberration possible que dans un pays qui a abandonné tout esprit de bon sens et de responsabilité pour se gaver de congés payés, d'allocations et du droit de travailler de moins en moins -- 35 heures c'est déjà trop -- La femme bobo à qui le progrès a enfin ouvert les yeux, devenue féministe, militant pour la mère porteuse ou l'utérus artificiel, veut vivre sa vie; elle a donc abandonné ses enfants, ce poids pour une femme moderne et libérée "qui-n'allaite-pas-ça-abîme-les-seins", pour les confier les yeux fermés à une école devenue propriété de l'Etat/LGBT qui va s'occuper de leur futur de zombies décérébrés incultes, analphabètes mais kamasoutrés jusqu'à la nausée.

Avant on mourrait à son rythme, mais bientôt on nous fera mourir en temps et en heure.

Dans ce paradis progressiste où règne un chaos programmé, est née la matrice parfaite pour la création de futurs non-adultes en recherche d'identité sexuelle et même d'identité tout court ou le femme du futur c'est une homme très belle avec cheveux longs, yeux et lèvres fardés, une barbe et une quéquette sous la jupette.

On touche le fond.

Impossible de dénoncer les abus de ces sectes communautaires devenues partis politiques et parties civiles redoutables dans maints procès dans un but bien plus pécuniaire que judiciaire, la France ayant 67.000.000 de coupables potentiels, une belle aubaine pour ces parasites car ces sectes sont protégées et même encouragées à tuer.

Il y a des priorités et des causes pour ces socialistes multimilliardaires engagés dans l'humanisme, le partage, la charité mais une "charité" bien ordonnée celle qui commence par soi-même, cela va de soi.

Il y a la priorité du chômage par exemple mais la gauche préfère les "causes", ce qui lui permet d'éviter d’affronter les priorités.

- La cause homosexuelle en roue libre et ses dérapages incontrôlés voulus pour obliger une société "normalement constituée" mais trop conservatrice, à dépasser ses clivages hommes/femmes cette aberration réactionnaire honnie, "la relation naturelle entre un homme et une femme devenant une atteinte aux droits de l'homme" (sic).

- "L'humain d'abord" en est une de ces "causes", mais ça dépend de la couleur, de la religion, de l'orientation sexuelle et du vote. C'est un "humain d'abord" très limité.

Adieu veaux, vaches, cochons, poulets, c'est le règne du béton et du métal, des clones et des ventres à louer, je ne sais pas ce que les parents pourront expliquer à leurs enfants dans ce futur (si la filiation existe encore) à propos de leurs origines, des animaux et du vivant, de la provenance des trucs en boîtes des machins en farines, des morceaux de vie sous cellophane.

Et à propos des comptines comme "gentil coquelicot mesdames", des mots déjà obsolètes, qui ne veulent plus rien dire, que sera-ce donc pour le reste, toutes ces allusions criminelles à la famille "maman est en haut qui fait des gâteaux, papa est en bas qui coupe du bois"...

Le futur un mélange détonant de haine, d'insultes, de vols, de viols, de vandalismes autorisés, d'homosexualité et de pourris experts en chaos, en copinage et en combines, un futur plein de petits Hollande qui vont se multiplier car nous vivons le siècle de la médiocrité qui se clone à l'infini et tout cela sera servi entre deux tranches de pain industriel MacDo, qui broie à vif de jeunes poulets de batterie pour gagner du temps et de l'argent.

C'est aussi un constat sur la vie de chacun sur un territoire qui ne lui appartient plus, abandonné à des hordes sauvages et aussi à une élite violente soutenue par une presse violente, une police violente et une justice violente.

Et cela n'est pas fini. Ce territoire n'est plus la France, et ne le sera plus jamais.

A moins que son peuple ne se réveille pour sauver cette grande et belle dame qui a été si belle mais que ces ordures défigurent et torturent.

L'évidence de notre décadence irréversible saute aux yeux. Le progrès socialiste dévore notre humanité, et dévaste le pays jour après jour, sans que personne n'en soit vraiment conscient pour envisager une saine révolte et c'est terrifiant.

Mais ne pas protester surtout pour ne pas heurter la grande sensibilité de ces pauvres socialistes qui sont en train de sauver le monde contre son gré.

Un mot et c'est l'horreur "phobe" et "iste" absolue ! Vite des ligues anti-truc, anti-machin pour dénoncer la bête immonde qui renaît.

Laquelle? Là est la question....

Le 23 mai 2014

Partager cet article

Repost 0
falempin Falempin - dans Politique
commenter cet article

Commentaires

Martial 17/12/2014 18:58

C'est tellement bien décrit. Vivement que toute cette clique crève cruellement de sa connerie. Oui, "crève", "meurt", "disparaisse de la surface de la Terre", "s'auto-extermine". Parce que même souhaiter la mort à une bande de baltringues en rut est considéré comme totalitaire par la bien-pensance de la décrépitude humaine.

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -