Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

  • : Coups de gueule !
  • Coups de gueule !
  • : Mes coups de gueule sur l'actualité la politique et les faits de société ! Mon opinion et mes points de vue sur les sujets d'actualités ! Mais aussi divers textes pour vous et me divertir !
  • Contact

Recherche

30 janvier 2014 4 30 /01 /janvier /2014 23:49

Genre à l'école : par le mensonge, Peillon le décérébré et Vallaud-Belkacem la gourde de l'Elysée font grandir la défiance des familles !

J'accuse Peillon le marxiste décérébré et Vallaud-Belkacem la poupée idiote mais dangereuse de l'Elysée d'être responsables d'une défiance grandissante des parents à l'égard de l'école, défiance alimentée par la volonté affichée du gouvernement d'instrumentaliser l'Education nationale à des fins idéologiques.

je rappelle par exemple la lettre de Peillon envoyée aux recteurs le 4 janvier 2013, dans laquelle il rappelait : « Le gouvernement s'est engagé à « s'appuyer sur la jeunesse pour changer les mentalités » ».

La phrase en italique est une citation extraite… du projet du Parti socialiste pour l'égalité réelle qui invitait, je cite à : « Eduquer pour changer les mentalités et transformer la société » [voir].ou http://www.parti-socialiste.fr/static/9373/samedi-suivez-la-convention-egalite-reelle-en-direct-73415.pdf

Les écoles de journalisme s’insurgent contre la théorie du genre 30/01/2014

La conférence des écoles de journalisme (CEJ) s’est dite « consternée » d’apprendre qu’un article du projet de loi sur l’égalité entre les hommes et les femmes, porté par Vallaud-Belkacem, entendait forcer les écoles de journalisme à prévoir « un enseignement sur la lutte contre les stéréotypes et les préjugés sexistes ».

« Un précédent inacceptable », a réagi Hervé Demailly, président de la CEJ.

Théorie du genre : la vidéo de propagande du gouvernement

Pas d’enseignement de la théorie du genre à l’école, mais une « éducation à l’égalité fille-garçon ».

Voilà la réponse du Sinistre de l’Education nationale, Peillon, après un mouvement de contestation incitant les parents à ne pas amener leurs enfants à l’école un jour par mois pour lutter contre la théorie du genre. Une initiative relayée par sms et sur les réseaux sociaux.

En marge de l’installation du Conseil national d’évaluation du système scolaire à la Sorbonne (Paris VIIe), le Sinistre a mis la situation au clair : « Il y a un certain nombre de parents qui, m'a-t-on dit, ont été inquiets, se sont laissé prendre à cette rumeur totalement mensongère selon laquelle (...) à l'école, on apprendrait aux petits garçons à devenir des petites filles (…) Tout ça est absolument faux, il faut cesser ».

L’« ABCD de l’égalité » dans le collimateur

Dans le viseur des contestataires : l’« ABCD de l’égalité ». Cette expérimentation, lancée à la rentrée par le ministère, entend lutter contre les stéréotypes filles-garçons à l’école pour remédier aux inégalités entre les deux sexes dès le plus jeune âge.

Sous couvert de lutte contre les inégalités hommes-femmes, la théorie du genre tend à nier l’altérité sexuelle.

Une expérimentation lancée et une stupéfiante vidéo sur le site de l'Education Nationale !

« ABCD de l’égalité », tel est le nom donné à l’expérimentation lancée dans dix académies « test » du territoire. Cette expérience vise à lutter contre les stéréotypes filles-garçons à l’école pour corriger les inégalités dès le plus jeune âge.

Sur le site officiel du ministère de l’Education nationale, on trouve une stupéfiante vidéo du déplacement de Vallaud-Belcakem (et son encéphalogramme plat qu'elle a toujours avec elle) et de Peillon le décérébré lobotomisé à Villeurbanne.

On entend la Sinistre des Droits des femmes s’exclamer devant une classe de jeunes enfants : « Pourquoi il y a si peu de femmes qui font maçonnerie ? Parce que, de fait, les jeunes filles à votre âge, voient qu’il y a très peu de femmes qui font maçons, et donc elles se disent « c’est pas pour moi ».

Et c’est pareil pour les garçons, quand vous écrivez « puéricultrice », quand vous l’écrivez au féminin, ça veut dire que vous vous interdisez, en réalité, d’exercer ces métiers ».

Des propos qui laissent sans voix, devant des enfants d’un aussi jeune âge.

Quand vous entendez une Sinistre, jeune de surcroit qui dit : « Pourquoi il y a si peu de femmes qui font maçonnerie ? Parce que, de fait, les jeunes filles à votre âge, voient qu’il y a très peu de femmes qui font maçons, et donc elles se disent « c’est pas pour moi » On se demande quand même quel est le niveau intellectuel de cette nana, car franchement ça vole pas haut !!

1) la môme va surement pas se balader sur les chantiers,

2) à son âge elle n'a qu'une idée, jouer et rire avec les gamins de son âge,

3) elle est à mille lieues de se demander ce qu'elle fera plus tard.

http://www.dailymotion.com/video/x19o9n3_abcd-de-l-egalite-des-modules-pedagogiques-pour-lutter-contre-les-stereotypes_school#from=embediframe

Il faut quand même être sérieusement rabougris des neurones (spécialité socialiste) pour avoir de telles idéologies dans la citrouille et sacrément décérébrés pour faire entrer ça de force dans la tête de nos loupiots et des esprits simples adultes en particulier !

La France devient un désert ou plus rien ne pousse !

#Neuneu1er et sa meute sont comme Attila, ou ils passent, plus rien ne repoussera !

Finalement je suis content d'avoir l'âge que j'ai, car je ne verrai pas longtemps la destruction totale de mon pays !

Quand a mes petits-enfants, mes enfants doivent aussi faire leur travail et veiller à l'avenir de leurs petits comme je l'ai fait pour eux !

Le 30 janvier 2014

Partager cet article

Repost 0
falempin Falempin - dans Politique
commenter cet article

Commentaires

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -